Fermer
  • S'enregistrer
  • KIKO Rewards
Panier 0
MenuBoutiques KIKO
  • Boutiques KIKO
  • KIKO Rewards

AVIS D'INFORMATION CONCERNANT LE TRAITEMENT DES DONNÉES PERSONNELLES DES UTILISATEURS CONFORMÉMENT AU RÈGLEMENT DE L'UE 2016/679 (« RGPD ») – NEWSLETTERS

CONTRÔLEUR DES DONNÉES

CONTRÔLEUR DES DONNÉES

KIKO FRANCE SAS

Adresse : 75, avenue des Champs-Élysées - 75008 Paris, N° TVA FR 14521795 237

DÉLÉGUÉ À LA PROTECTION DES DONNÉES (DPO)

DÉLÉGUÉ À LA PROTECTION DES DONNÉES (DPO)

Adresse E-mail : dpo.kikofrance@percassi.com

OBJECTIFS DU TRAITEMENT DES DONNÉES
BASE JURIDIQUE DU TRAITEMENT DES DONNÉES
PÉRIODE DE CONSERVATION DES DONNÉES
Envoi des informations par E-mail (Newsletters) aux parties qui le demandent en insérant leur adresse E-mail dans le formulaire de données correspondant.
Exécution du contrat impliquant le sujet des données.
Les données collectées (adresse E-mail) seront conservées jusqu'à ce que les destinataires de la newsletter se désabonnent du service. Après cette date, les données seront détruites ou rendues anonymes de manière compatible avec les procédures de sauvegarde et de suppression technique.
Fins de marketing (envoi de communications commerciales/promotionnelles) sur les produits/services de la Société ; Enquêtes de satisfaction client, études de marché et analyses statistiques.
Consentement du représentant légal du client (facultatif et révocable à tout moment).
24 mois après avoir donné le consentement.
FOURNITURE DES DONNÉES

FOURNITURE DES DONNÉES

Conformément à l'article 13, alinéa 2, lettre e) du RGPD, veuillez noter que la fourniture d'une adresse E-mail est nécessaire pour le service demandé. Par conséquent, tout refus de fournir ces informations signifie qu'il ne sera pas possible d'envoyer des newsletters.

DÉSABONNEMENT DU SERVICE

DÉSABONNEMENT DU SERVICE

Pour ne plus recevoir les « newsletter », cliquez sur le lien « se désabonner » au bas de votre newsletter et connectez-vous or à votre compte, puis cliquez sur le bouton « se désabonner ».

DESTINATAIRES DES DONNÉES

DESTINATAIRES DES DONNÉES

Les données peuvent être communiquées à des parties externes opérant en tant que contrôleurs de données, par exemple des autorités et organes de surveillance, ainsi que des parties publiques ou privées généralement autorisées à demander des données.

Les données peuvent être traitées au nom du contrôleur des données par des parties externes désignées comme des entreprises de traitement de données exerçant des activités spécifiques pour le contrôleur. Ces sujets appartiennent aux catégories suivantes :

- Sociétés appartenant au Groupe KIKO offrant des services de support au Contrôleur de données pour des questions d'organisation ;

- Sociétés offrant des services d'envoi d'E-mails, de gestion et de maintenance de plate-forme électronique ;

- Sociétés offrant des services instrumentaux à des fins de traitement mentionnées dans cet avis d'information (agences médias : fournisseurs IT, transporteurs, intégrateurs de systèmes et de logiciels, sociétés de service client, consultants, et) ;

- Sociétés offrant un soutien pour réaliser des études de marché.

PARTIES AUTORISÉES À TRAITER DES DONNÉES

PARTIES AUTORISÉES À TRAITER DES DONNÉES

Les données peuvent être traitées par les employés des services de la société qui sont responsables de la réalisation des activités décrites ci-dessus, qui ont été autorisés à traiter les données et qui ont reçu des instructions d'exploitation appropriées.

TRANSFERTS DE DONNÉES PERSONNELLES EN DEHORS DE L'UE

TRANSFERTS DE DONNÉES PERSONNELLES EN DEHORS DE L'UE

Les données ne seront pas transférées en dehors de l'Union européenne.

DROITS DU SUJET DES DONNÉES - PLAINTES AUPRÈS DE L'ORGANE DE SURVEILLANCE

DROITS DU SUJET DES DONNÉES - PLAINTES AUPRÈS DE L'ORGANE DE SURVEILLANCE

En contactant le Bureau KIKO FRANCE SAS 75, avenue des Champs-Élysées - 75008 Paris ou en envoyant un E-mail à l'adresse privacy.kikofrance@percassi.com, les sujets des données peuvent demander au contrôleur d'accéder à des données personnelles, de rectifier ou de supprimer des données personnelles. Ils ont également le droit de restreindre le traitement[1] des données dans les cas prévus à l'article 18 du RGPD.

En outre, dans le cas où le traitement est basé sur un consentement ou un contrat et effectué avec des outils automatisés, les sujets des données ont le droit de recevoir les données personnelles dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine et de transmettre les données à un autre contrôleur de données sans entrave.

Les sujets des données ont le droit de déposer une plainte auprès de l'Autorité de surveillance compétente dans l'État membre où ils résident ou travaillent, ou dans l'État membre où la violation présumée a eu lieu.

 

[1] Qu'est-ce que le droit de restriction ?

Il s'agit du traitement temporaire des données qui consiste à conserver les données uniquement dans les cas suivants :

Le sujet des données conteste l'exactitude de ses données personnelles pendant le temps nécessaire au contrôleur pour vérifier l'exactitude ;

Le traitement est illégal car le sujet des données s'oppose à la suppression de ses données et demande la restriction de leur utilisation ;

Le contrôleur des données n'a plus besoin des données personnelles, mais le sujet des données a besoin de ses données pour les procédures judiciaires ;

Le sujet des données s'oppose au traitement conformément à l'article 21.1 en attendant la vérification si les motifs légitimes du contrôleur l'emportent sur ses motifs légitimes.

[1] Qu'est-ce que le droit de restriction ?

Il s'agit du traitement temporaire des données qui consiste à conserver les données uniquement dans les cas suivants :

Le sujet des données conteste l'exactitude de ses données personnelles pendant le temps nécessaire au contrôleur pour vérifier l'exactitude ;

Le traitement est illégal car le sujet des données s'oppose à la suppression de ses données et demande la restriction de leur utilisation ;

Le contrôleur des données n'a plus besoin des données personnelles, mais le sujet des données a besoin de ses données pour les procédures judiciaires ;

Le sujet des données s'oppose au traitement conformément à l'article 21.1 en attendant la vérification si les motifs légitimes du contrôleur l'emportent sur ses motifs légitimes.


Avis concernant le traitement des données personnelles des clients en ligne politique des COOKIES conformément au réglement (EU) 2016/679 (« RGPD ») >>

Top
Fermer